Le sang de la méduse est un film qui a obtenu deux prix mondiaux. Il révèle la passion d’un corailleur qui, pour cueillir en grande profondeur (60 à 120m) le précieux corail rouge de Méditerranée, va prendre toutes les précautions pour une pêche sélective, ainsi que tous les risques que comporte ce métier passion.
Après la pêche vient la transformation de la matière première en bijoux. Ensuite, le corail est sublimé en oeuvre d’art, notamment par l’artiste Carlo Parlati.
La spécificité de ce métier et ses différents aspects pourront être expliqués à l’issue de la projection du film.